top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurThierry Bedossa

Quels aliments sont indésirables pour le chien et le chat ?

Distribuer la bonne alimentation à son animal de compagnie fait partie des fondamentaux pour sa santé et son bien-être. Or tous les aliments agréables et fins à notre palais, même s’ils sont susceptibles d’être goûteux également pour nos chiens et nos chats, ne sont pas forcément sans danger pour eux. Certains aliments que nous consommons régulièrement peuvent même être responsables d’intoxication chez le chien et/ou le chat.


Publi-rédactionnel



Même si la principale cause d’intoxication des carnivores domestiques est médicamenteuse, les vétérinaires sont régulièrement confrontés à ces intoxications alimentaires.

Connaître ces aliments indésirables dans leur régime alimentaire est donc important.

En voici une liste non exhaustive.


Distribuer des croquettes équilibrées sur un plan nutritionnel et dépourvues de ces composants non souhaitables, comme celles proposées par ORIJEN, constitue bien sûr une parade efficace à ces risques nutritionnels.


Les aliments « friandises » à bannir


Certains aliments qui sont considérés pour nous comme des aliments plaisir, des friandises, sont toxiques pour nos animaux de compagnie. C’est le cas du chocolat, du café ou encore des noix de macadamia ou des chewing gum et bonbons au xylitol (sans sucres).


Le chocolat est sans doute l’aliment toxique pour les chiens et les chats le plus connu, sa toxicité provenant de la théobromine qu’il contient et qui est d’autant plus présente en quantité que le chocolat est noir et riche en cacao. Les signes d’une intoxication au chocolat sont peu spécifiques (digestifs, nerveux, cardiaques…) mais la gravité peut être forte puisque l’animal peut mourir en 6 à 24 heures en cas d’intoxication aiguë.


La toxicité du chocolat est, comme avec beaucoup d’aliments, dose dépendante, les chiens de plus petit format étant donc plus vulnérables.


Les fruits et légumes à éviter


Raisin, oignon, échalote, ail, avocat, plant de tomate, rhubarbe, pomme de terre crue, cerise, certains champignons sauvages… ne doivent pas figurer au menu des chiens et des chats en raison de leur toxicité spécifique.

Les fruits à noyaux sont également à éviter en raison des risques d’obstruction digestive qu’ils génèrent.


Attention à l’alcool


Boisson à consommer avec modération par les humains, l’alcool est une cause d’intoxication chez l’animal de compagnie. L'intoxication à l'alcool est en fait une intoxication à l'alcool éthylique ou éthanol qui est le produit de fermentation des sucres, céréales, fruits… contenus dans ces boissons alcoolisées.

Chez l’animal, la toxicité est aiguë alors qu’elle tend à être chronique chez l’Homme.

Les signes cliniques d’une telle intoxication sont nerveux et digestifs et apparaissent entre 15 minutes et 2 heures après l’ingestion. Leur sévérité varie en fonction de la dose d’éthanol ingérée et s’aggrave si l’animal était à jeun.

Ce dernier manifeste des signes d’ébriété : vocalisations, déambulations, il titube… Après une brève phase d’agitation, il entre dans un état de prostration et peut même sombrer dans le coma.

Des signes digestifs (vomissements, hypersalivation…) sont possibles.

L’intoxication peut se résoudre sans séquelles mais des cas de mortalité par arrêt cardio-respiratoire sont possibles.





Sel, graisses, sucreries… : de faux amis


Les aliments trop gras, trop salés, trop sucrés, s’ils peuvent faire plaisir aux animaux de compagnie en très petites quantités et de façon exceptionnelle, ne sont pas recommandés. Leur intérêt nutritionnel est nul et le risque d’intoxication est même réel s’ils sont ingérés en trop grandes quantités. C’est notamment le cas du sel, a fortiori si l’animal ne peut s’abreuver après l’avoir avalé. Salivation excessive, vomissements, diarrhée… peuvent en résulter.


La solution : Donner une alimentation adaptée aux besoins naturels des chats et des chiens


Les chats et les chiens domestiques partagent de l'ADN avec les carnivores. Par conséquent, leur régime alimentaire devrait inclure des ingrédients animaux de haute qualité, des fruits et légumes frais pour minimiser le besoin de suppléments synthétiques.

Les recettes ORIJEN reflètent des régimes alimentaires aussi proches que possible de ce que les ancêtres de nos animaux de compagnie trouvaient et consommaient dans la nature. Cela donne aux propriétaires la possibilité de nourrir leurs animaux de compagnie avec des régimes riches en nutriments afin qu'ils prospèrent tout au long de leur vie.


Des numéros utiles


En cas de doute sur la toxicité d’un aliment ingéré par leur animal, les propriétaires peuvent contacter l’un des deux centres antipoison vétérinaires de France : Centre national d’informations toxicologiques vétérinaires de Lyon, tél. 04.78.87.10.40 ou Centre Antipoison Animal et Environnemental de l'Ouest, tél. : 02.40.68.77.40.

2 140 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page