top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurThierry Bedossa

Taille de croquettes et dentition : une nécessaire adéquation

La variété phénotypique importante qui existe dans l’espèce canine se répercute logiquement sur l’offre alimentaire qui leur est dédiée. La taille des croquettes notamment doit être adaptée à celle des mâchoires de l’animal.


Publi-rédactionnel




Nos chiens et chats de compagnie, en tant que carnivores, ont une dentition spécifique. Leur formule dentaire est cependant différente : le chat possède 30 dents (16 sur la mâchoire supérieure et 14 sur la mâchoire inférieure) et le chien, 42 (20 sur la mâchoire supérieure et 22 sur la mâchoire inférieure qui comprend 2 molaires en plus).


Leur dentition ou denture est typique de celle des carnivores avec différents types de dents : des canines, appelées « crocs » dans le langage courant, qui sont développées en vue de la mise à mort de la proie tandis que ses molaires sont tranchantes pour les premières, afin de la sectionner en la cisaillant, et broyeuses pour celles du fond. Cette adaptation correspond au régime alimentaire carné du chien et du chat.


Comme l’Homme, chien et chat présentent deux dentitions successives : une dentition de lait puis une dentition définitive. La dentition de lait ou lactéale comporte moins de dents que la dentition définitive. Le remplacement des dents commence vers le troisième mois et se termine vers le sixième. Ce sont généralement les incisives qui sont remplacées en premier et les molaires en dernier.

Variations individuelles


Si la formule dentaire est commune à tous les individus d’une même espèce, on observe de fortes variations individuelles au niveau de la cavité bucco-dentaire des chiens et des chats, qu’il s’agisse de la taille des dents, du type d’occlusion des mâchoires, de leur puissance, de l’espacement dentaire, etc.


Les dents des petits chiens notamment méritent une attention particulière car, comparativement aux grands, la taille de leurs dents reste importante tandis que celle de leurs mâchoires est très diminuée.


Toutes ces spécificités font que les chiens et les chats ne sont pas égaux devant les problèmes bucco-dentaires, les petites races et les chats étant, par exemple, beaucoup plus sujets à la maladie parodontale dont une des premières manifestations est l’apparition de tartre.


Les fabricants d’aliments comme ORIJEN intègrent ces spécificités dans la formulation de leurs aliments et proposent notamment une segmentation basée sur la taille des animaux et donc celle de leurs mâchoires. On pense tout naturellement aux régimes Small Breed pour les chiens de petite race qui ont des croquettes de plus petite taille adaptées à l’animal, mais également aux régimes spécifiques pour nos jeunes compagnons : Puppy et Kitten qui ont des croquettes adaptées à la taille de la mâchoire pour plus de sécurité.


Cette adéquation entre la taille des croquettes et celle des mâchoires est importante pour deux raisons principales : la santé digestive et la santé bucco-dentaire, seule une taille de croquettes adaptée permettant une mastication correcte. Or les bienfaits de la mastication sont prouvés, tant sur la prévention du tartre que sur la digestibilité de la ration alimentaire.


Risques digestifs


La taille des croquettes pour grands chiens n’est logiquement pas la même que celle des croquettes pour petits chiens. Et cette adaptation est importante car plus la croquette convient à une taille de mâchoires, meilleurs seront ses effets sur l’hygiène bucco-dentaire de l’animal, la mastication ayant un effet « nettoyage de dents » avéré.

Outre la mastication, le chien ou le chat doit pouvoir attraper facilement les croquettes qu’il a dans sa gamelle : un grand chien sera par exemple gêné par des croquettes trop petites et inversement.


Par ailleurs, des croquettes trop petites pourront l’inciter à manger plus rapidement, sans même prendre la peine de mâcher avec, à la clé, la perte du bénéfice bucco-dentaire lié à la mastication, voire, plus grave, un risque de problèmes digestifs.

Même s’il est rare, le risque d’étouffement existe aussi avec des croquettes trop grosses pour un petit chien.


Respecter les consignes indiquées par les fabricants sur la taille des chiens auxquels sont destinées les croquettes est donc indispensable à leur bien-être.


Chez les chats, la taille des mâchoires est beaucoup plus standardisée que chez les chiens, la différence dans cette espèce siégeant plutôt au niveau de l’occlusion des mâchoires, certains chats brachycéphales, comme les persans, présentant des particularités en ce qui concerne la préhension des aliments.


Les tailles de croquettes pour chats adultes sont donc plus homogènes que celles des croquettes pour chiens.

1 770 vues0 commentaire

Comments


bottom of page