Pourquoi me présenter aux élections législatives ?

Quelles sont les motivations qui me poussent à m'engager en tant que candidat du Parti animaliste aux élections législatives dans la 4ème circonscription de l'Oise ?

header-facebook.jpg

Je n’aurais pas envisagé de me présenter en tant que candidat du Parti animaliste aux élections législatives en ville. Je souffre profondément chaque jour des cruautés infligées aux animaux liminaires, notamment les pigeons et les rats. Mais, à mes yeux, les plus grandes cruautés envers les animaux sont commises en France dans les territoires. L’Oise, surnommée « le poumon vert » de Paris au XIXème siècle, est un site emblématique de ces multiples cruautés et contraintes infligées aux animaux de la faune sauvage.

 

L’Oise est également limitrophe de nombreux territoires d’élevage. Porter les valeurs du Parti animaliste dans la 4ème circonscription me permettra donc de porter avec vous la défense non seulement des animaux de compagnie, chers à nos cœurs et si présents dans nos foyers, mais aussi celle des animaux de la faune sauvage, des animaux de la ferme, sans oublier les animaux de laboratoire.

 

L’animalisme est à mes yeux une forme d’humanisme avancé et c’est aussi pour porter les intérêts de chacun d’entre vous qui pourriez considérer d’apporter votre voix au Parti animaliste. Défendre les animaux va toujours à mes yeux de pair avec la défense des individus.

 

Nous sommes à un moment charnière de notre vie politique en démocratie. Je ne suis pas convaincu que l’organisation actuelle de notre système politique permette à vos intérêts d’être efficacement défendus. Je pense qu’il faut une réforme profonde des modes de fonctionnement des assemblées délibératives et législatives. Il faut une vraie instantanéité et une vraie démocratie dans le partage des idées et des réformes à entreprendre pour que les intérêts des animaux, mais aussi les vôtres, dans votre quotidien, soient mieux défendus.

 

Nous sommes un tout petit parti. Notre campagne va être centrée autour de nos actions de communication digitale, et c’est vraiment vers ce mode de délibération et d’action que je voudrais porter vos intérêts en modifiant profondément les usages et les fonctionnements de l’Assemblée nationale pour un débat démocratique et la compréhension et la défense de vos intérêts et de vos valeurs de citoyens. Le fonctionnement actuel ne m’apparaît plus tolérable. Nous avons tous l’impression que nos idées ne sont plus prises en compte et que nous ne participons plus au gouvernement démocratique de notre belle république.

 

Ce qui est porté et défendu, ce sont avant tout les intérêts des filières et des lobbies, des corporations, mais pas ceux des citoyens et des individus que nous sommes tous. Avant de voter des lois, il faudrait instaurer un grand débat avec des experts et des citoyens pour comprendre comment on pourrait en 10 ans (le temps de 2 législatures), changer profondément et radicalement la manière dont les animaux sont traités en France.

 

Ceux qui portent la défense des animaux doivent aussi se donner les moyens de comprendre tous ceux qui aujourd’hui sont accusés de les utiliser et de les maltraiter. Bien souvent, ces personnes, qui sont elles aussi sensibles et intelligentes, sont coincées dans des systèmes, des modes de représentation et de pensées, dont elles ne peuvent s’extraire.

 

Les progrès de la cause animaliste ne seront possibles que lorsque les amis des animaux et tous ceux qui sont accusés d’être cruels envers eux et de les maltraiter, parviendront à échanger les uns avec les autres, à se comprendre, permettant ainsi la mise en place d’une politique vraiment novatrice dans la considération qu’elle accorde aux animaux.

Les animaux ne sont pas seuls. Nous, animalistes, sommes là pour porter leur voix. En votant pour le Parti animaliste, vous pourrez défendre, au nom de tous les animaux, ce programme novateur pour défendre leur cause.

Mes motivations en vidéo : 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Contact :

t.bedossa@parti-animaliste.fr
elisa.gorins@avarefuge.fr