top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurThierry Bedossa

Animaux et printemps : comment en profiter sans danger ?


Le printemps est la saison de la « résurrection » de la nature. C’est souvent l’une des périodes les plus agréables de l’année pour nous comme pour nos animaux compagnons. Voici quelques précautions à prendre pour pouvoir en profiter en toute sécurité.





Publi-communiqué

 

1.     Le rhume des foins et allergies

 

Comme les humains, les chiens et chats peuvent souffrir du rhume des foins et d’allergies diverses plus présentes au printemps. Si votre animal éternue, tousse, se gratte, ou déclare tout autres symptômes inhabituels, consultez votre vétérinaire : il sera à même de vous guider !

 

2.     Profiter de belles balades

 

Lorsque les premiers bourgeons apparaissent, que le soleil pointe et qu’un doux air printanier vous incite à lézarder en terrasse, dites-vous que c’est aussi le moment idéal de promener votre chien davantage. Il appréciera passer du temps dehors en votre compagnie et pouvoir se dégourdir les pattes sans doute plus longuement que par les froides journées d’hiver.

 

Le printemps peut être la bonne période également pour pratiquer avec lui un sport canin, comme le canicross, la cani-rando, le cani-VTT, ou autre activité d’extérieur. Il en existe une multitude !

 

Dès que les températures montent, n’oubliez pas d’emporter avec vous de l’eau pour abreuver votre animal lors de ses balades. Il faut toujours faire attention au niveau d’activité de votre chien par temps de fortes chaleurs, notamment s’il s’agit d’un chien brachycéphale (à museau plat). Les promenades à l’ombre et en dehors des heures les plus chaudes sont toujours recommandées.

 

Si vous craignez de perdre votre chien ou votre chat dehors, vous pouvez investir dans un collier GPS et/ou traceur d’activité. Cela vous permettra d’avoir toujours un œil sur lui et de le suivre dans ses moindres déplacements, notamment si au cours de ses escapades, il est attiré par d’éventuelles femelles en chaleur… N’oublions pas que le printemps, c’est la saison de la reproduction !

 

3.     Une nourriture adaptée

 

Comme tout au long de sa vie et quelle que soit la période de l’année, l’alimentation de votre chien/chat doit être adaptée à son âge, sa taille, sa condition, mais aussi à son niveau d’activité.

 

Aussi, si votre chat ou chien sort davantage durant la saison printanière, son alimentation doit être éventuellement réévaluée en fonction de son niveau d’activité physique. Une alimentation riche en protéines, telle que les croquettes ORIJEN™️, sont particulièrement recommandées pour les chiens et chats plus actifs au printemps.

 

4.     Attention aux chenilles processionnaires

 

Les chenilles processionnaires sont déjà de retour et elles sont la hantise de nombreux propriétaires d’animaux. Ces insectes ont un poil extrêmement urticant. Le contact avec la peau de votre animal peut lui engendrer des démangeaisons très importantes, voire dangereuses, notamment si votre animal lèche la chenille. Dans ce cas, il faut absolument consulter votre vétérinaire sans attendre, car les conséquences peuvent vraiment être dramatiques. A ne pas sous-estimer !

 

5.     Les épillets

 

Les épillets apparaissent dès la fin du printemps et peuvent, eux aussi, occasionner des déconvenues chez votre animal. Les épillets peuvent se loger sous la peau, à l’intérieur de ses oreilles, de son museau, entre les doigts de ses coussinets… Ils peuvent provoquer un abcès nécessitant une intervention chirurgicale. Toute petite « boule » suspecte sur le corps de votre animal doit donc faire l’objet d’un examen par votre vétérinaire : il peut s’agit d’un épillet ou de bien d’autres choses…

 

6.     Pour vos chats, sécurisez vos fenêtres

 

Chaque année au printemps, je reçois à ma clinique vétérinaire une importante quantité de chats dits « parachutistes » : ce sont des chats qui sautent d’une fenêtre, d’un balcon, d’une terrasse… L’appel de l’extérieur au printemps, et des femelles en chaleur, est tel que les chats « d’appartement » ne résistent pas toujours à l’envie de sortir.

 

On dit souvent que « les chats retombent toujours sur leurs pattes » mais ce n’est pas toujours le cas ; les conséquences d’une chute peuvent être très graves, voire mortelles.

 

Pour éviter un tel accident, il existe des filets de protection pour sécuriser vos fenêtres, balcons et terrasses. Des entreprises spécialisées viendront à votre domicile pour les installer. C’est un aménagement à ne pas négliger car il peut réellement sauver la vie de votre chat.


Et pour en savoir plus, regardez cette vidéo :




 

 

Je vous souhaite, à vous et vos animaux compagnons, de profiter pleinement du printemps !

 

 

Thierry Bedossa

Docteur vétérinaire

 

 

13 vues0 commentaire

Comments


bottom of page