Rechercher
  • Thierry Bedossa

Mon bilan après 1 an au Conseil d'Administration de la SPA

Chers Amis,

Voilà maintenant un an jour pour jour que j'ai le plaisir de siéger au Conseil d'Administration de La SPA - Société Protectrice des Animaux. Je tiens à saluer le travail formidable de son Président, Jacques-Charles Fombonne et de toute son équipe. La SPA réalise un travail essentiel : elle sauve des dizaines de milliers d'animaux par an.

Je tiens particulièrement à féliciter la SPA qui semble accorder de plus en plus d'importance à la science éthique et à la connaissance afin de développer un modèle de refuge plus respectueux du bien-être animal, tout comme je le fais moi-même depuis 16 ans, à AVA. J'aurai d'ailleurs le plaisir d'accueillir des représentants de la SPA dans quelques jours, au Refuge AVA, afin de réfléchir ensemble au refuge "idéal" de demain.

Pendant le confinement, la SPA a également fait le choix de la digitalisation pour une adoption responsable 2.0, telle que je l'avais suggérée lors de la campagne pour l'élection du Président de la SPA, il y a un an. C'est aussi le choix que nous avons fait à AVA depuis son origine, et cela a permis de sauver un grand nombre de vies.


Il reste tant de combats à mener pour faire entendre la voix de tous les êtres vivants ! Les causes à défendre sont nombreuses : l'abandon, l'euthanasie, la maltraitance, les actes de cruauté, l'expérimentation animale, l’élevage intensif, le transport des animaux d’élevage vivants et non entraînés ainsi que les systèmes d’abattage centralisé...


La liste des cruautés et des barbaries infligées aux bêtes est bien longue. Le chemin est donc encore long, mais celui que prend la SPA me rend optimiste quant à l'avenir de la protection animale.

164 vues0 commentaire